Dans mon Pocket: Laurent Garnier : “J’ai vu des trucs vraiment chauds”

Il faut savoir que quand tu vas à la télévision, tu n’as pas de temps. J’ai dû avoir 47 secondes de temps de parole. Peut-être 48. De toute façon, j’allais défendre l’album d’un autre… J’ai fait trois heures de train pour une quarantaine de secondes d’antenne !
Source
Cet articlie a été pulié automatiquement, car j’ai ajouté la source à ma liste de lecture Pocket

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

*